Quoi préparer

Informations essentielles

Votre premier grandeur nature

Vous allez bientôt vivre votre première expérience. Voici quelques informations importantes à connaître avant de vous lancer à l’aventure:

Avant d’entrer dans le vif du sujet il est important de parler de sécurité. Nous vous rappelons que c’est une activité physique extérieure, et comme toute activité qui se déroule à l’extérieur, certains risques y sont rattachés. Les chances de blessures sont minimes mais il peut toujours être possible de s’écorcher sur une branche, se tordre une cheville, etc. Il y a toujours plusieurs secouristes sur le terrain, autant parmi les joueurs que l’équipe d’animation. Des trousses de premiers soins sont également disponibles.

 

Même chose en ce qui à trait aux allergies. Si vous avez un épipen ou encore un bracelet pour quelque allergie que ce soit, gardez-le en tout temps avec vous et mentionnez-le à l’équipe d’animation lors de votre inscription.

Un GN (grandeur nature) ça demande beaucoup, beaucoup, beaucoup d’énergie! Il est donc extrêmement important d’apporter la nourriture appropriée pour vous assurez que votre corps aura tous les nutriments dont il a besoin pour vous fournir l’énergie nécessaire. N’oubliez pas d’en prévoir une quantité suffisante.

 

Pensez aussi que souvent il n’y a pas d’électricité sur les terrains. Une bonne glacière vous permettra de conserver vos aliments au frais. Beaucoup de gens achètent ce qu’on appelle des “ration packs’’ de l’armée canadienne qui sont disponibles dans les magasins de surplus. Il s’agit aussi d’une excellente option.

 

Ne pas oublier : un grandeur nature se veut une expérience immersive donc pensez à changer vos contenants “modernes’’ de nourriture pour quelque chose qui représente plus l’événement ou vous allez (bols en bois, coupe en métal, etc). Vous pouvez transférer vos aliments dans des contenants en verre (style pot masson) pour cacher les emballages modernes.

Il est rare que les sentiers soient éclairés et il y a beaucoup d’activités la nuit, vous allez donc sûrement vouloir partir à l’aventure ou du moins vous trouver un coins tranquille pour vos besoins. Apportez-vous donc une source de lumière qui fait “décorum’’ comme une lanterne avec une chandelle à batterie. Sachez aussi que toutes sources de flammes sont proscrites sur les terrains, question de sécurité, sauf dans les endroits appropriés (cercle de feu extérieurs) donc pas de chandelles ou de torches. Il y a cependant des endroits extérieurs désignés pour allumer des feux.

Et bien oui, il faut tous passer par là en GN et sachez que des toilettes modernes, c’est très rare dans ce genre d’activité. Il y aura cependant des toilettes sèches disponibles le plus souvent. Pensez toujours à apporter votre papier toilette!

Les mois de mai, octobre et parfois septembre sont souvent froids de jour comme de nuit. Il est donc important de prévoir des vêtements en conséquence (cape, caleçons, manteaux, etc.) surtout que l’action dans un grandeur nature se passe de jour comme de nuit. Prévoyez aussi beaucoup de vêtements et de costumes de rechange pour ces cas-là car l’humidité est votre ennemi. Il est donc important de se changer souvent et surtout de bas. Les pieds sont souvent négligés mais pensez bien que si vous avez les pieds humides il commenceront à geler rapidement et votre état se dégradera rapidement lui aussi. Même chose avec la pluie.

Prévoyez-vous donc en conséquence de la météo.

La température peut monter très vite l’été, il est donc important dans les mois les plus chaud de prévoir des vêtements appropriés. La déshydratation étant un des problèmes les plus fréquents en grandeur nature, il est donc primordial de vous apporter beaucoup d’eau car souvent, il n’y a pas d’eau courante sur les terrains. Traînez vous aussi une gourde car si vous marchez longtemps vous apprécierez de pouvoir avoir de l’eau à portée de main. Et rappelez-vous aussi que la plupart des cours d’eau ne sont pas potable!

Le repos est important! Les boissons énergétiques ne remplaceront jamais une bonne nuit de repos. Vous aurez plusieurs possibilités : tente, bâtisse en jeu, auberge ou encore votre voiture. Et ne pensez pas qu’il fera chaud la nuit, détrompez-vous! Même en plein mois de juillet les nuits peuvent êtres froides, il est donc important d’avoir un bon sac de couchage et si vous le pouvez il est fortement recommandé d’avoir un sous-matelas pour couper l’humidité. 

 

Très important : changez de vêtements avant de dormir et surtout allez aux toilettes! Pour bien dormir sans humidité il vous faut des vêtements propres et pour les toilettes pensez-y bien : avez-vous envie de vous réveillez en plein milieu de la nuit dans la forêt pour aller au petit coin parce que cela vous empêche de dormir?

Peu importe le mois pendant la saison estivale, il y a toujours des insectes volants. Munissez-vous de chasse-moustique à profusion et mettez-en régulièrement au courant de la journée et même la nuit. Une seule application suffit pas soyez-en sûr.  

Vous avez envie d’avoir un costume hors de l’ordinaire, celui qui se démarque en termes de qualité et de réalisme? Une chose est importante à retenir: votre personnage ne porte pas “un costume’’. Il porte ses vêtements. Pour lui, ce sont ses habits, ceux dont il a besoin pour remplir ses fonctions. Mettez-vous dans la peau de votre personnage: sur quels critères se base-t-il pour choisir ses vêtements? Cherche-t-il à impressionner, à être confortable, à porter des habits pratiques ou cérémoniels? Est-il riche ou pauvre?

Le secret d’un costume réussi réside dans la superposition. Pensez à votre costume en termes de couches. Un pantalon, puis une tunique, puis une ceinture, une veste, puis un foulard qui drape vos épaules, puis des morceaux d’armures, puis une cape, puis un collet de fourrure. Il existe des milliards de combinaisons possibles. Quand vous magasinez pour votre costume, ne cherchez idéalement pas à acheter un seul morceau. Cherchez à vous procurez plusieurs couches à superposer.

N’oubliez pas que votre personnage avait une vie avant le début du grandeur nature. Il est très probable qu’il transporte avec lui plusieurs éléments sentimentaux. Des bijoux, des breloques, des porte-bonheurs. Comment a-t-il besoin de s’habiller pour être à l’aise dans son travail? De quels accessoires aura-t-il besoin? Comment transportera-t-il ces accessoires?

N’oubliez pas que vos habits auront une histoire. Ils sont peut-être neuf pour vous, mais pas pour votre personnage. Pensez à des méthodes pour vieillir/créer de l’usage à vos costumes. Laissez-les au soleil quelques jours, tâchez-les, endommager les ourlets. 

- top dark - Quoi préparer
Préparer le matériel

Checklist

Si vous vous inquiétez par l'information à considérer. Nous vous avons créé une liste de choses à apporter pour vous assurer que vous n'oublierai rien.

- bottom dark - Quoi préparer
Dernier détail

Préparer votre personnage

Lors de votre inscription, un membre de l’organisation vous contactera pour vous guider dans la création de votre background, vous intégrer dans le climat politique du grandeur nature et lui donner un lien dans l’histoire ou avec d’autres personnages.

Son origine:

Pour commencer, choisissez d’où provient votre personnage. Consultez la section “peuple’’ du site web pour parcourir les options!

Son nom:

Détails anodins mais importants. Des exemples de noms pour chaque peuple sont disponibles dans la section ‘’peuple’’ du site web. Inspirez-vous des sonorités pour créer le vôtre.

Son passé:

Votre personnage avait une vie avant son arrivée au Royaume. Était-il riche ou pauvre? Comment a-t-il été élevé par ses parents? Quelles personnes ont été marquantes dans sa vie?

Ses passes-temps:

Les hobbys d’un personnage sont souvent négligés. Nous vous recommandons d’en trouver quelques-uns pour occuper le temps libre de votre personnage en jeu. Aimes-t-il étudier les autres cultures? Broder? Apprendre une nouvelle langue? S’entraîner à l’épée? Écrire des histoires? S’aventurer dans la forêt? Espionner ses ennemis?

Autre:

Voici quelques questions importantes que vous devriez vous poser pour approfondir votre personnage :

  • Quel est son but dans l’existence?
  • A-t-il des tics nerveux?
  • Est-il pour ou contre l’Empire Valadorien?
  • Quelles sont ses peurs, ses phobies?
  • Quelles sont ses obsessions, ses dépendances?
  • Quelle est sa plus grande qualité?
  • Quel est son pire défaut?
  • Quelle est son opinion à propos de la possession?
  • A-t-il un secret?
  • Si vous deviez définir votre personnage en trois mots, quels mots choisiriez-vous?

Pourquoi votre personnage est-il au Royaume? 

Pour vous aider à répondre à cette question, voici le guide contextuel du grandeur nature:

Toutes les races immortelles sont éteintes. Seuls les humains peuplent encore la terre. Valador à conquis la totalité de l’univers connu — ou presque.

​Tout est paisible dans l’Empire.

​Et voilà qu’on redécouvre les anciens territoires Eldari, de l’autre côté du désert qu’on croyait infini, et qu’au même moment, l’Empereur reçoit une vision de Tyr, révélant que ce même territoire est sacré.

​«Cette terre est une terre sainte, appartenant à tous les peuples et toutes les nations. La terre de nos ancêtres à tous. Notre Royaume.»

​Plus jamais rien ne sera paisible dans l’Empire.

​Les territoires Eldari sont déclarés terres indépendantes. N’importe qui peut tenter d’y conquérir une parcelle de terrain et d’y régner comme bon lui semble; si les lois de la guerre Valadoriennes sont respectées, l’Empire n’interviendra pas.

​Des pèlerins des quatres coins du monde marchent à présent vers la terre promise. Et très peu sont animés par des bons motifs.​

Les Hamaari et leurs poisons, les clans sauvages des Ozgaroths, les maîtresses marchandes Aznaars, les Érubéens toujours insoumis… Tous convergent vers un seul et même point, vers cette terre étrange où les corps refusent parfois de mourir.

 

Le jeu de conquête est maintenant ouvert.

 

Bienvenue au Royaume.